SE RETROUVER COMME FEMME SUITE À UNE SÉPARATION


Marie a 35 ans.  Elle a vécu avec Pierre durant 13 ans.  Au cours des dernières années, Marie ne se sentait plus en amour avec Pierre.  Plus le temps passait et plus elle le prenait en grippe.  Après maintes tergiversations, elle se décide à lui parler de son désir de terminer la relation, ne voyant pas comment le couple peut se replacer d’une telle situation.  Elle se sent indifférente face à lui, et voit aussi que quoiqu’il en dise, il ne semble pas plus en amour qu’elle.  Leur relation stagne dans le quotidien et rien ne semble plus les réunir.  La colère de Marie est suffisamment grande pour qu’elle refuse tout contact physique avec Pierre.  Après quelques temps, la relation se termine par une séparation.   Marie se retrouve seule et commence tranquillement à penser à rencontrer d’autres hommes.  Mais que de questions qui se posent et surtout, de nombreuses craintes apparaissent

 

La séparation

La séparation est un moment important de la vie.  Certains la regardent comme un échec alors que d’autres y voient un moment pour faire une réflexion sur ce qui a été vécu : les déceptions, les attentes, ce qu’ils désirent ne plus revivre et ce qu’ils recherchent réellement.  Lentement, la réflexion sur la séparation permet de remettre les choses en place. C’est le départ du connu, vers l’inconnu…

 

Le deuil

Une des premières choses auxquelles se retrouvent confrontés les gens suite à une séparation est le deuil de la relation passée.  Le deuil est un processus important avant de commencer une nouvelle relation. 

Une séparation, comme une mort, nécessite un processus de deuil.  Le deuil est l’ensemble des réactions physiques, psychologique, affectives et comportementales suite à la perte d’une personne aimée.  Dans la séparation, il arrive fréquemment qu’un des deux individus souffre de façon plus importante de la séparation lors qu’il y a encore attachement parce qu’il se sent abandonné.  Il est possible que la personne qui prend la décision souffre moins de la situation, même s’il y a quand même un deuil à faire de cette relation présente au cours de plusieurs années.

Bien que Marie ait fait le choix de la séparation, elle trouve quand même difficile de laisser la vie qu’elle avait derrière elle.  Avec la séparation vient aussi la perte de relations associées à la relation de couple : belle famille, certains amis qui sont plus proche de son conjoint, se retrouver seule le matin au réveil, un ensemble de choses qui font paraître plus grande la solitude.

Peu importe qu’il y ait choix de séparation ou non, un certain deuil est nécessaire.  Le deuil est nécessaire parce que pour s’investir dans d’autres relations, il est important d’entrer dans un processus qui permet de modifier l’attachement passé.  Il peut causer de la souffrance morale, du désespoir, de l’anxiété et avoir un impact sur la santé physique.  Il peut causer un état dépressif.  Mais il est surtout en lien avec le niveau d’attachement de la personne.  Plus l’attachement est grand, plus le deuil est important.  Dans une séparation, des émotions diverses peuvent apparaître comme la tristesse, la colère et la frustration…Ces émotions seront exacerbées selon les réactions du partenaire.  Le deuil se fait en trois phases : le choc, la dépression et l’adaptation. La période de dépression peut être plus ou moins importante.  On y retrouve certains signes physiques tels la perte du plaisir, de l’intérêt à manger, une fatigue intense, un désintérêt face aux occupations antérieures et de l’insomnie.  Des difficultés d’attention et de concentration, une humeur triste, une tendance à pleurer facilement peuvent apparaître  Lorsque la dernière phase s'installe, le détachement devient possible et une reconstruction de la vie se fait.  Il est alors possible de s’investir dans de nouveaux projets et de redonner un sens à sa vie.

 

Pourquoi parler de l’importance du deuil?

Un deuil non fait peut amener la femme à réagir d’une façon qui ne lui ressemble pas.  Le deuil non fait, aura un impact sur la capacité de s’investir, puisque les émotions ressenties n’auront pas été liquidées. Plusieurs réactions sont possibles lorsque le deuil n’est pas fait.  On retrouve entre autres, une fuite des contacts avec les hommes, une sexualité compulsive qui ne permet pas un investissement émotif, une tendance à mettre les hommes tous dans le même panier, soit celui de l’ex-conjoint, un surinvestissement du rôle de mère pour se permettre un retrait du rôle de femme et éviter tous les contacts.  Bref, un deuil non fait ne permet pas de s’investir réellement dans une relation future.

                         

Nouer de nouvelles relations

Une fois le deuil fait, vient de temps de faire de nouvelles rencontres et de développer de nouvelles relations.  C’est souvent un moment inquiétant pour nombre de femmes, aux prises avec leur image corporelle.

Marie doit faire face à ses craintes.  Après 2 grossesses, sont corps n’est pas ce qu’il était à 20 ans.  Un homme, autre que Pierre, peut-il encore la trouver désirable?  Comment se sentira-t-elle lorsqu’un autre homme posera ses yeux sur son corps nu?

 

Les craintes et difficultés

Nouer de nouvelles relations veut aussi dire, renouer avec le fait d’être une femme, d’avoir un corps avec certaines imperfections, de ressentir un désir sexuel et d’apprendre à connaître un nouveau partenaire.

Toutes les questions et préoccupations possible font apparition avant même une nouvelle rencontre.  La difficulté à accepter son corps tel qu’il est demeure  probablement une des principales préoccupations des femmes.  Même lorsqu’elles sont dans une relation régulière, nombre de femmes sont préoccupées par leur image corporelle et voient leurs imperfections…celles-ci deviennent un peu plus dérangeantes lorsque vient le moment de s’imaginer entrer dans une nouvelle relation.

Associée à cette préoccupation apparaît aussi celle de ne pas être attirante pour un autre homme.  Nombreuses sont celles qui ne se sont pas vues comme désirables pour d’autres hommes au cours de la relation de couple, surtout si la notion de fidélité est une notion importante dans leur vie de couple.  Elles n’ont pas cherché à attirer le regard des hommes…et ont parfois le sentiment de ne plus savoir comment s’y prendre.  C’est le moment où la coquetterie commence à prendre place.  On fait plus attention à sa coiffure, on se maquille un peu plus et surtout, l’habillement commence à avoir une autre signification. 

Pour attirer, en dehors de l’habillement, et plus que tout, la façon dont la femme se sent dans son corps aura un impact sur ce que les hommes percevront d’elle.  Tout n’est pas une question de taille fine, de belles jambes et de belle poitrine.  Une femme un peu ronde mais épanouie est bien dans sa peau attirera de nombreux regards à cause de ce qu’elle dégage et de ce que son entourage pourra percevoir.   Une femme mince qui répond à ce que plusieurs pensent être les critères «mannequins» de beauté mais qui n’est pas heureuse ou bien dans sa peau n’attirera pas nécessairement plus d’homme.  L’attitude face à la vie et à soi-même ont un réel impact sur la perception que les autres ont de nous…qu’ils soient hommes ou femmes.

 

Une première rencontre

Marie, par l’intermédiaire d’un réseau de rencontre, prend le temps de parler avec plusieurs hommes avant de se décider à faire une rencontre.  OUF!!! Tout un moment, la première rencontre.  Se retrouver à se préoccuper du vêtement à porter, de ce qu’elle va dire, de comment on établit un premier contact, de la première impression.  Peut-elle plaire?  La dernière fois où elle a fait cela remonte à si loin…  Au fond, c’est comme si elle était plus préoccupée par le fait de plaire que par le fait que l’homme en question lui plaise.

 

Développer un réseau

Pour commencer à rencontrer, il est important de développer de nouvelles relations.  Plusieurs moyens s’offrent à une personne pour y arriver.  Souvent, des amis se feront un plaisir de faire rencontrer des gens qu’ils connaissent, des réseaux de rencontre sur internet existent aussi, les systèmes de boites vocales sont une autre façon.  Il est aussi possible de s’inscrire pour devenir membre d’organismes où les gens ont des intérêts communs avec vous, et ainsi rencontrer des gens qui partagent vos passions.  Les agences de rencontres sont aussi un autre moyen.  En fait, l’imagination est la seule limite aux moyens pris pour faire de nouvelles rencontres et  développer un nouveau réseau.

 

La séduction

Une première rencontre veut aussi dire «séduire».  On parle de séduction, mais qu’est ce que cela veut dire?   Séduire c’est en fait amener l’autre dans son projet, l’embarquer, l’intéresser.. Comment s’y prend-on?  L’attraction peut être basée sur certaines caractéristiques physiques bien sur, mais aussi sur le charme, l’humour, la gentillesse.  Alors, il est temps de s’y remettre. D’une part, si vous ne regardez personne et ne démontrez aucun intérêt face à la personne devant vous, rien de peut se créer.  Votre attitude dans une rencontre aura un impact important.  La façon de regarder, de prendre le temps de vivre le moment de la rencontre et d’être authentique face à l’autre et à vous-même vous aidera à séduire la personne qui vous intéresse.  Cependant, si le deuil n’est pas fait et que bien des choses vous restent en travers de la gorge de la relation précédente, cela risque de refaire surface dans vos rencontres…et de faire reculer les plus intéressés.  Si vous ne faites que vous plaindre et égrener vos malheurs, la conversation deviendra lourde et peu intéressante.  Prenez le temps d’échanger, de sourire, de regarder l’homme que vous rencontrez en montrant que ses propos vous intéressent et que sa personne éveille quelque chose de spécial.  Il faut cependant s’attendre à ce que les rencontres n’aient pas toujours cet impact. Certaines peuvent être agréables mais sans plus, D’autres carrément inintéressantes.  Toute rencontre n’est pas un succès et rien ne sert de se décourager après quelques-unes.  

Bien entendu, il ne sert à rien de jouer le jeu de la séduction si la personne ne vous intéresse pas.  Jouer la séductrice peut satisfaire le besoin de se sentir attirante pour un bout de temps, mais risque de ne pas être très satisfaisant après un moment.

 

Faire l’amour pour la première fois après la séparation

Marie a rencontré un homme qui lui plait bien.  Étrangement il n’est pas physiquement le type d’homme qu’elle pensait trouver attirant. Il est tout le contraire même, mais ses yeux sont tellement expressifs.  Ils partagent plusieurs intérêts communs et sa présence lui plait énormément.  Depuis la dernière rencontre, elle imagine ce que ce serait de faire l’amour avec lui.  Elle s’imagine son regard sur elle, sur son corps…est-ce possible?

Ressentir du désir pour un autre homme que celui qui a été le conjoint peut-être une expérience particulièrement plaisante et angoissante à la fois.  Sentir son corps réagir à sa présence, à son toucher.  Un plaisir envahissant mais combien angoissant… Et s’il n’aimait pas le petit ventre, le sein un peu lourd… Difficile de s’imaginer regardée et en même temps, le besoin de se sentir désirée prend la place.  Percevoir le regard de l’autre…et s’y abandonner n’est pas nécessairement évident.

 

Comment se passe une première fois après la séparation…

Il peut y avoir tellement de variations.  La chose la plus importante est probablement de se donner le droit d’être et de vivre ce moment, sans se poser trop de questions.  Se permettre d’explorer le corps du nouveau partenaire et lui permettre de faire la même chose avec le vôtre.  La première fois, ne sera pas nécessairement la meilleure.  Pour certaines, cela pourra être une révélation quand au plaisir de revivre un moment de passion et pour d’autres, le moment où toutes les limites et les inconforts reliés à la sexualité ressortent. 

 

Peu importe comment vous vivrez cette première fois, elle ne sera qu’une première fois.  Vous en tirerez le plaisir auquel vous arriverez à vous abandonner.  La gêne face au jugement du nouveau partenaire limitera plusieurs dans leurs ébats. Mais il est aussi possible de sentir qu’avec ce nouveau partenaire, il est possible de s’abandonner et d’aller chercher un plaisir partagé.

 

Acceptez de cheminer dans cette relation et d’apprendre à connaître ce nouvel homme, ou plusieurs nouveaux hommes, si c’est ce que vous désirez.  Si toutefois, vous ressentiez que votre inconfort devient grandissant, il pourrait être bon de consulter pour régler des choses qui étaient probablement présentes dans la relation précédente et qui traînent encore dans la nouvelle.